Deux gars, une fille

Rédigé par Jessica Aucun commentaire
Classé dans : Souvenirs Mots clés : fellation, double pénétration, ana, trio, , expérience
Par un après-midi d'été, une période où Mel était partie en vacances chez ses parent, je déambulais tranquillement dans les rues de Narbonne lorsque j'ai entendu héler mon prénom. Je me retourne et vois à quelques mètres Simon, un ex qui avait quitté la région pour aller travailler à Paris. Il était revenu passer un peu de temps dans la région pour la faire découvrir à un de ses amis parisien, Ahmed.
Il y avait bien 5 ans que je ne l'avais pas vu, je leur ai aussitôt proposé que l'on se retrouve en fin d'après-midi à papoter à l'appart.

 
C'est ainsi que vers 18h mes deux invités sont arrivés tout droit de la plage et que nous avons commencé à discuter autour d'une bière, ou plutôt de plusieurs vu que nous avions quelques années à nous raconter. Je découvrais la nouvelle vie de Simon, leur racontais l'évolution de la mienne, et découvrais aussi Ahmed. Jusqu'à ce que je me rende compte, les shorts de plages n'étant pas des modèles de discrétion pour ça, qu'Ahmed avait une érection assez impressionnante. Mi-plaisantant, mi-sérieuse, je lui ai dit "ça va finir par être douloureux, tu veux que je te soulage?", et Simon, hilare, a renchérit "en plus c'est une reine".

Le temps qu'Ahmed hésite, je m'étais agenouillée entre ses jambes et commençais à lui retirer son short. Il a été surpris, mais n'a pas molli, bien au contraire, et un engin d'un belle longueur (je dirai bien pas loin de la vingtaine de centimètres) et relativement fin (en proportion) s'est offert à moi. Je l'ai saisi d'une main et ai commencé à le lécher avant de le déguster complètement, pour le plus grand bonheur d'Ahmed, et le mien lorsqu'il a explosé dans ma bouche.
Evidemment, le spectacle avait excité Simon et je n'allais pas le laisser sur la touche, je me suis donc déplacée vers lui et ai sorti son engin que je n'avais pas vu depuis si longtemps. Plus court mais plus large, et toujours aussi bon, j'en ai longuement profité jusqu'à sa jouissance que j'ai avalée avec gourmandise.

Un peu plus tard, après un rinçage de mes deux compères, nous nous sommes remis à discuter comme si de rien n'était, toute tension disparue. Toute ? Non en fait, car moins d'une heure après je pouvais observer les shorts qui se redressaient peu sagement. J'ai tenté de faire abstraction, eux aussi, mais mon regard n'arrêtait pas de se porter dessus. Finalement, j'ai craqué: "dites, je vais quand même pas vous sucer toute la soirée". Ils ont été un peu gênés et là j'ai vraiment craqué, voyant l'occasion d'assouvir un fantasme: "par contre, si vous vous voulez me prendre tous les deux..."

Le temps que je me déshabille, ces messieurs étaient nus (exception faite du préservatif) et je me suis mise à califourchon sur Simon, face à lui, et il s'est inséré en moi comme à la bonne vieille époque où nous étions ensemble. Il a fait de légers va-et-vient pour entrer complètement, puis m'a serré contre lui tandis qu'Ahmed s'approchait. Je le sentais hésitant, j'ai tendu une main derrière moi, ai attrapé son sexe et l'ai guidé entre mes fesses. Il a commencé à me pénétrer doucement tandis que Simon, me serrant toujours contre lui, donnait de petits coups de reins, me provoquant un premier orgasme.
Ahmed s'est enhardi et les deux ont trouvé un rythme qui me faisait un bien fou, venant bien en moi, jusqu'au moment où Ahmed m'a attrapée par les épaules et m'a enfilé toute la longueur de sa queue deux ou trois fois et a joui en moi, me donnant aussi un orgasme.
Il s'est ensuite retiré et Simon m'a fait remarqué que lorsque nous étions ensemble, je ne pratiquais pas la sodomie. Je lui ai proposé d'en profiter, la place étant libre, et je me suis mise à quatre pattes sur le canapé.

Il s'est mis derrière moi et j'ai pu constater qu'il était réellement plus large, car au début j'étais encore étroite pour lui. Mais il m'a finalement chevauchée et fait jouir encore deux fois.

Nous nous sommes revus quelques fois pendant leur séjour, et j'ai pu pleinement profiter du plaisir de la double pénétration, que maintenant il m'arrive de pratiquer avec Mel et Marc. Même si c'est moins bon avec un strap.

Écrire un commentaire

Quelle est le premier caractère du mot 5dmzcv ?

Fil RSS des commentaires de cet article