Même pas mal !

Rédigé par Jessica Aucun commentaire
Classé dans : Souvenirs Mots clés : expérience, Mel, trio
Dans nos moments intimes, Mel aime bien mettre ses doigts un peu partout, et ça me fait énormément d'effet. A tel point qu'elle m'a demandé si je n'étais pas tentée par la sodomie.
Je lui ai alors expliqué que j'avais eu une très mauvaise expérience qui m'avait fortement refroidie.
(en mode inception: souvenir dans un souvenir): j'étais dans une relation stable avec un gars qui aimait bien insérer son doigt dans mes fesses lorsqu'il me prenait en levrette, et j'aimais bien ça. Un jour, il m'a proposé d'essayer la sodomie, et jeune, pure et innocente comme je l'étais, j'ai accepté. Il m'a lubrifiée, a commencé à me pénétrer un peu, puis est violemment entré complêtement en moi. J'ai crié de souffrance, mais ça l'a excité et il s'est acharné jusqu'à arriver à son plaisir. Je l'ai sorti de mon appartement et de ma vie aussitôt après.
Comme il n'est pas dans mes habitudes de m'arrêter à une mauvaise expérience, elle a compris que je l'avais vécu comme un traumatisme. Elle m'a néanmoins demandé si je voulais essayer tout en douceur, en me promettant d'arrêter sitôt que je le voudrais. Et comme j'ai parfaitement confiance en Mel, j'ai décidé de tenter l'expérience.
Elle a commencé à me titiller avec un petit jouet guère plus gros que son doigt, mais vibrant, et bien malgré moi je "frétillais de la croupe" dixit Mel. Elle s'amusait à le promener autour de mon orifice, à l'enfoncer légèrement, à jouer avec la vitesse de vibration, et effectivement ça me faisait beaucoup de sensations.
Elle a ensuite sorti un engin long et plus gros, je me suis tendue, pleine d'appréhension. Mais Mel a été, ainsi qu'elle l'avait promis, très douce et a pris son temps avec de petits va et vient qui devenaient plus profond au fur et à mesure, et je me détendais complêtement, j'appréciais de sentir son jouet en moi. Elle m'a demandé (comme elle le faisait depuis le début) si ça allait, si je n'avais pas mal, comment je me sentais... Ma réponse a été du genre "hmmm bien! hmmm arrête pas!", et elle a un peu accéléré le mouvement, été plus vigoureuse dans ses gestes, jusqu'à ce que je l'arrête.

Elle a cru m'avoir fait mal, mais je l'ai surprise en lui demandant de récupérer son strapon et de me continuer avec. Elle ne se l'est pas fait dire deux fois, et m'a prise sur le dos, moi les chevilles sur ses épaules, elle une main appuyée sur moi (enfin, un pouce bien inséré en moi) et ça a été une fantastique chevauchée, j'ai adoré!

Et finalement, nous en avons conclu que j'aimais la sodomie, et nous avons vérifié ça à plusieurs reprise.

Quelques mois après ça, c'était l'anniversaire de Marc et il a eu droit à un cadeau auquel il ne s'attendait pas du tout. Après le repas Marc est allé prendre une douche, à son retour il m'a trouvée à quatre pattes simplement vêtue d'un noeud rouge. Mel m'avait dessiné sur le dos et sur les fesses des flèches pointant où vous imaginez, avec la mention "Cadeau". Il a énormément apprécié, et moi aussi!

Écrire un commentaire

Quelle est le dernier caractère du mot 6qcdvzi ?

Fil RSS des commentaires de cet article